Soigner un érythème fessier de manière naturelle

Les fesses de votre bébé sont rouges, irritées, voire fissurées ? Il s’agit certainement d’un érythème fessier. Cette irritation peut être douloureuse pour l’enfant et doit être prise en charge le plus rapidement possible pour le bien-être de votre bébé.

Qu’est-ce qu’un érythème fessier ?

L’érythème fessier est par définition l’irritation de la peau de bébé sur la région du siège. En effet, le derme des tout-petits est très fragile et donc très vite inflammatoire. Plusieurs causes peuvent être à l’origine d’un érythème fessier comme des diarrhées, une poussée dentaire ou encore un changement d’alimentation. Cependant, ce qui est le plus souvent mis en cause reste le contact prolongé avec une couche souillée par de l’urine ou des selles.

De plus, l’utilisation de certains composants pour laver les couches en tissu, une couche lavable mal rincée ou une toilette intime trop prononcée peuvent amener à une irritation du siège de votre nourrisson. Notez également que la composition de certaines couches jetables peut être en cause de son apparition.

Un érythème fessier reste bénin, et sans conséquence grave, mais il peut être douloureux pour votre bébé. Par ailleurs, l’irritation du siège peut entrainer des lésions infectées par une bactérie (l’impétigo) ou un champignon (la candidose). Ce type de bactérie peut se propager suite à la prise d’antibiotiques chez l’enfant.

Comment soigner un érythème fessier de manière naturelle ?

Dans la majorité des cas, un érythème fessier guérit au bout de quelques jours, sans médication. Pour autant, l’irritation n’en reste pas moins douloureuse pour l’enfant. Voici quelques astuces pour soulager votre bébé, de manière naturelle.

L’argile : un remède miraculeux

Adoucissante, apaisante, absorbante, cicatrisante et bactéricide, l’argile verte comporte de nombreuses vertus pour la peau de nos bébés. Simple d’utilisation, il vous suffit de l’appliquer comme du talc après chaque change.

Si les fesses de votre bébé sont très irritées et inflammées, vous pouvez aussi mélanger la poudre d’argile avec un peu d’eau claire afin d’obtenir une pâte pour former un cataplasme. Il vous reste ensuite à badigeonner les fesses de votre enfant.

Le lait maternel : une solution naturelle

Connu pour ses nombreux bienfaits, le lait maternel n’a pas fini de nous surprendre. Alors avis à toutes les mamans allaitantes, cette solution est faite pour vous. En effet, beaucoup d’études ont montré l’incroyable pouvoir cicatrisant du lait maternel sur les irritations du siège des bébés.

Riche en anticorps, en protéines antimicrobiennes, et possédant un pouvoir antibactérien, le lait maternel s’utilise sur une compresse stérile que vous appliquez sur le siège de votre enfant. Vous pouvez également former un pansement humide que vous disposez sur la zone irritée.

Les hydrolats aromatiques : une alternative aux huiles essentielles

L’hydrolat, ou eau florale, s’obtient suite à la distillation de la vapeur d’eau d’une plante aromatique dans le but d’obtenir une huile essentielle. Une fois la vapeur d’eau refroidit, elle redevient liquide et se sépare de l’huile essentielle. L’huile restant au-dessus de cette eau est donc l’hydrolat. Une eau qui contient tous les principes actifs de la plante mais de manière très diluée.

Pour les hydrolats les plus efficaces dans l’irritation du siège chez l’enfant, nous retrouvons la lavande fine bio, qui apaise et répare l’irritation cutanée, et la camomille romaine, qui accélère la cicatrisation de la dermite du siège.

Le bicarbonate de soude : votre allié du quotidien

Nous le retrouvons dans notre cuisine, notre placard à produits ménager mais aussi dans notre salle de bains. Le bicarbonate de soude possède de nombreuses vertus. L’une d’entre elles sert à soulager le siège de votre bébé. En effet, il aura comme action de combattre l’acidité produit par les urines de votre enfant et d’assainir sa peau.

Il vous suffit de donner un bain à votre bébé dans lequel vous aurez disposé une à deux cuillères à café de bicarbonate par litre d’eau. Il est inutile de rincer votre bébé à la sortie de l’eau. Séchez-le délicatement comme vous le faite habituellement.

Astuces pour prévenir les fesses rouges de bébé

Si l’érythème fessier est un épisode courant chez les bébés, il n’en reste pas moins douloureux pour eux. Il existe pourtant des gestes simples à adopter au quotidien qui permettent de prévenir au maximum l’apparition de l’irritation.

Ainsi, pensez à :

  • – utiliser des couches de bonne qualité et bien absorbantes
  • – ne pas trop serrer les couches pour éviter les frottements
  • – changer votre bébé régulièrement, au minimum après chaque selle
  • – faire le change de votre bébé à l’eau claire à l’aide d’un coton
  • – bien sécher la peau, sans oublier les plis, de votre bébé pendant chaque change
  • – éviter le talc qui favorise les irritations cutanées
  • – laisser les fesses de votre bébé à l’air libre pour laisser la peau respirer
  • – éviter d’utiliser des lingettes jetables du commerce pour le change, elles contiennent généralement des produits irritants pour la peau sensible de votre bébé
  • – bien laver vos mains après chaque change pour limiter la transmission de bactéries

Laisser un commentaire sur "Soigner un érythème fessier de manière naturelle"

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*